:
newsletter
panier  ()

Franco Fagioli, l’art du castrat Caffarelli

Franco Fagioli, l’art du castrat Caffarelli Musique

avec l’ensemble Il Pomo d’Oro

Domenico Sarro Sinfonia from « Demofoonte »
Nicola Antonio Porpora Passaggier che sulla sponda. Aria from Semiramide Riconosciuta
Johann Adolf Hasse Ebbi da te la vita. Aria from Siroe
Giuseppe Avitrano Sonata in D major Op. 3 n 2 « L’Aragona » for 3 violins and continuo
Leonardo Leo Misero pargoletto. Aria from Demofoonte
Leonardo Vinci In braccio a mille furie. Aria from Semiramide Riconosciuta
Giovanni Battista Pergolesi Lieto così talvolta. Aria from Adriano in Siria
Johann Adolf Hasse Fra l’orror della tempesta. Aria from Siroe
Angelo Ragazzi Sonata in F minor Op. 1 n 4 « Imitatio in Salve Regina, Mater Misericordiae » for strings
Pasquale Cafaro Gonfio tu vedi il fiume. Aria from Ipermestra
Leonardo Leo Introduzione from « Il Ciro riconosciuto »
Gennaro Manna Odo il suono di tromba guerriera. Aria from Lucio Papirio

Franco Fagioli est le contre-ténor du moment. Sur toutes les scènes, du Festival d’Aix à Salzbourg, il fait montre d’un abattage vocal hors normes : virtuosité des vocalises, ampleur de la tessiture, maîtrise du souffle… Mais n’allez pas imaginer que ses performances soient uniquement techniques : sa musicalité est à tomber, que ce soit dans les airs lents et intérieurs ou dans les scènes de bravoure.

Pour son premier concert à la MC2, le contre-ténor argentin redonne vie aux airs écrits pour le castrat Gaetano Caffarelli, le rival de Farinelli. Ces airs écrits par Pergolèse, Porpora, Leo ou Vinci témoigne de la richesse artistique de la musique à Naples au XVIIIe siècle. Dans ce répertoire, la politique est omniprésente, avec des airs de guerre et de paix, portés par les vocalises de la voix et les cuivres, cors et trompettes, de l’orchestre.

Franco Fagioli se produira avec l’ensemble italien Pomo d’Oro, qui a livré la saison dernière à la MC2 une interprétation d’anthologie de concertos de Vivaldi. On aime dans cet ensemble la fougue des musiciens, leur complicité et la sensualité des timbres. Idéal pour la musique italienne !