:
newsletter
panier  ()

Amours et musique, un thème qui traverse l’histoire de la musique



Amours et musique, un thème qui traverse l’histoire de la musique

Présentation de la saison musique, en présence d’Antoine Pecqueur, conseiller musique classique. Il nous proposera un voyage dans le temps et dans les œuvres, dont on entendra des extraits, pour nous dévoiler ces différentes facettes de l’amour.
Des chansons de la Renaissance jusqu’à la création contemporaine, l’amour, ses passions, ses trahisons, ses folies et son romantisme font leur miel dans la saison musicale 2017 2018 de la MC2.
À la Renaissance, les compositeurs n’hésitent pas à aller vers le registre grivois, à mettre en musique le style rabelaisien. À l’époque baroque, dans le registre profane, les opéras font leur miel des aspects les plus dramatiques de la passion amoureuse. Au même moment, le sacré est aussi lié à la sensualité, comme dans Le Cantique des cantiques. Le plus amoureux des compositeurs reste assurément Mozart. Dans sa vie privé comme dans ses œuvres, le compositeur autrichien est un amoureux exacerbé (Don Giovanni, Cosi fan tutte). Pour Beethoven, l’amour est forcément politique (Fidelio). Au XIXe, l’amour devient plus contemplatif et nostalgique, en particulier chez les romantiques allemands comme Schumann et Brahms. Au tournant du XXe siècle, l’amour glisse vers l’érotisme avec Claude Debussy notamment. Aujourd’hui enfin, l’amour passe par les technologies et l’érotisme des objets fait débat. Plus que jamais, face aux montées des communautarismes et des haines pour des raisons d’orientations sexuelles, nos sociétés doivent affirmer la liberté d’art comme celle d’amour.

Musique et amour(s)
une saison aphrodisiaque
en savoir +

rencontre organisée en partenariat avec l’Université inter-âges du Dauphiné (UIAD)