:
newsletter
billetterie en ligne

La MC2 rend hommage à Jean-Marie Boëglin

PARTAGER

La MC2 rend hommage
à Jean-Marie Boëglin

 

`Nous venons d’apprendre la mort de Jean-Marie Boëglin, disparu à l’âge de 92 ans et souhaitions rendre hommage à cet homme dont la vie se confond avec le théâtre et dont la trajectoire pourrait inspirer plus d’un metteur en scène.

C’est justement, Georges Lavaudant, alors directeur de la Maison de la Culture de Grenoble, qui en 1981, fait appel à lui. Date qui marque également la fin de ses vingt années d’exil et son retour définitif en France. C’est le début d’une collaboration qui mènera Jean-Marie Boëglin à occuper successivement le poste de secrétaire général, puis de conseiller artistique de la maison de la Culture… Il y restera jusqu’en 1988.

Nous avions rendu hommage à son travail artistique au printemps 2017 en diffusant en salle René Rizzardo, l’excellent film de Pierre Garbolino et Bernard Mallet « L’OEil du soutier ». La MC2 présentait encore tout récemment une exposition, consacrée à son fils Bruno, et intitulée « Bruno Boëglin, une vie dans le désordre des esprits ».

Esprit libre et indépendant, rebelle engagé, pédagogue, acteur, metteur en scène, co-fondateur de théâtres, journaliste, Jean-Marie Boëglin était tout cela à la fois. Discret, il ne faisait pas roman de sa vie, pourtant sa vie était bien un roman qui aura marqué l’histoire du théâtre comme celle de notre maison.