:
newsletter
billetterie en ligne

Le Dibbouk

Le Dibbouk Théâtre

ou Entre deux mondes

texte de Schloïme An-ski, mise en scène Benjamin Lazar
adaptation Louise Moaty et Benjamin Lazar
d’après la traduction du russe de Polina Petrouchina
et le travail sur la version yiddish de Marina Alexeeva-Antipov

 

C’est la perle rare de la littérature yiddish. Ce chef-d’œuvre de Schloïme An-Ski a été pourtant peu joué depuis son écriture en 1915. Il est déposé à la censure la même année. 100 ans plus tard Benjamin Lazar et Louise Moaty, à la tête du Théâtre de l’Incrédule, ont décidé d’en faire la prochaine création de leur compagnie. Connu pour des mises en scène sublimes qui exhument dans le répertoire baroque des joyaux oubliés, le Théâtre de l’Incrédule fabrique des spectacles aux univers mi-fantastiques, mi-oniriques, toujours très plastiques. Metteurs en scène et comédiens, un peu musiciens aussi, pour Benjamin Lazar et Louise Moaty le théâtre représente un art total où jeu, musique et danse s’entremêlent allègrement. Dans Le Dibbouk on s’en va vers l’Est, et c’est dans la Russie tsariste que ça se passe !

Sur le plateau, les comédiens côtoient des musiciens qui jouent d’un magnifique serpent renaissance, viole de gambe et autres instruments baroques… préparés comme le piano de John Cage ! Joyeux métissage de traditions, de langues, le Dibbouk de Benjamin Lazar est une fête des arts mêlés.

« Le Dibbouk, c’est le destin amoureux tragique de Roméo et Juliette doublé d’une dimension fantastique. »
Benjamin Lazar

avec Paul-Alexandre Dubois, Simon Gauchet, Éric Houzelot, Benjamin Lazar, Anne-Guersande Ledoux, Louise Moaty, Thibault Mullot, Malo de La Tullaye, Léna Rondé, Alexandra Rübner, Stéphane Valensi, Nicolas Vial et les instrumentistes : violes Martin Bauer serpent et autres instruments Patrick Wibart cymbalum et percussions Nahom Kuya

collaboration artistique Louise Moaty assistant à la mise en scène Adrien Dupuis-Hepner composition Aurélien Dumont coordination musicale Geoffroy Jourdain chef de chant Paul-Alexandre Dubois chorégraphie Gudrun Skamletz scénographie Adeline Caron lumière Christophe Naillet costumes Alain Blanchot, assisté de Julia Brochier coiffures et maquillage Mathilde Benmoussa construction du décor Atelier MC2: Grenoble production Maison de la Culture d’Amiens centre de création et de production, Théâtre de l’Incrédule coproduction Le Printemps des Comédiens Montpellier, MC2: Grenoble, Théâtre de Caen, Théâtre Gérard Philipe centre dramatique national de Saint-Denis, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Le Théâtre du Beauvaisis

résidence d’aide à la création à La Fondation Royaumont avec le soutien de la Spedidam, de la Drac Haute-Normandie et de la région Haute-Normandie avec la participation artistique du Jeune Théâtre national et de l’Ensatt.

mar 09 févr. 20h30
mer 10 févr. 19h30
jeu 11 févr. 19h30
ven 12 févr. 20h30
sam 13 févr. 19h30
Grand théâtre

2h15

Tarif plein 25€ - Tarif réduit 22€
Carte MC2 17€ - Carte MC2+ 10€
Dernière minute 6€ (cartes MC2+)

coproduction MC2

en plus
Feuille de salle : télécharger
pour les curieux

“Les âmes vagabondes” – Fabienne Arvers in Les Inrockuptibles, 10/11/2015