:
newsletter
billetterie en ligne

Récital Renata Arlotti

Récital Renata Arlotti Musique

Mario Castelnuovo-Tedesco Extraits de “24 Caprichos De Goya”
Vicente Asencio Collectici Intim
Enrique Granados Ochos Valses Poeticos

La jeune guitariste italienne nous propose un récital intimiste autour de l’Espagne et du lien entre musique et peinture.

Son jeu est un envoûtement. La jeune musicienne italienne Renata Arlotti, diplômée de la Royal Academy of Music de Londres, tire de la guitare des sonorités magiques, à la fois profondes et élégantes. Elle nous propose à la MC2 un récital d’œuvres influencées par l’Espagne, le pays où est née la forme moderne de la guitare, qui a inspiré tant de tableaux à Picasso. Nous entendrons ainsi les valses poétiques d’Enrique Granados, authentique chef d’œuvre révélant toute la palette expressive de l’instrument. La musique de Vicente Asencio, le grand compositeur de Valence, alterne entre intimité recueillie et joie exubérante.

En première partie, Renata Arlotti nous fera découvrir des pièces d’un compositeur italien, Mario Castelnuovo-Tedesco, qui, mort à Hollywood en 1968, a fait une grande partie de sa carrière au cinéma : on lui doit notamment les musiques des films de Vicente Minelli. Nous n’entendrons pas l’une de ses bandes originales mais son recueil de pièces inspirées par les « Caprices » de Goya. Los Caprichos est une série de gravures, véritable satire de la société espagnole, en particulier de la noblesse et du clergé. Mario Castelnuovo-Tedesco fait vivre ces tableaux à travers la sonorité de la guitare. Chaque pièce est un petit théâtre, virtuose et insolent. Un délice digne des Caprices d’un autre compositeur italien, Niccolo Paganini. La guitare, qui a été (trop) peu programmé dans l’histoire de la MC2, retrouve ainsi ses lettres de noblesse en ouverture de saison !

 

Avec Renata Arlotti guitare

soutien de Guitarlift

Photo(s) © Giorgio Murru