:
newsletter
billetterie en ligne

Südwestdeutsche Philharmonie Konstanz

Südwestdeutsche Philharmonie Konstanz Musique

Direction Norbert Twórczyński
Piano Mihkel Poll

Sergueï Rachmaninov L’Ile des morts, poème symphonique
Franz Liszt « Totentanz », La Danse des morts pour piano et orchestre
Felix Mendelssohn La Belle Mélusine
Paul Hindemith Symphonie « Mathis der Maler »

La phalange allemande réunit « L’Ile des morts » de Rachmaninov d’après le tableau de Boecklin et la symphonie d’Hindemith inspirée par le retable d’Issenheim de Mathias Grünewald. Quand les tableaux donnent naissance à des chefs-d’œuvres symphoniques !

La Südwestdeutsche Philharmonie Konstanz se produit pour la première fois à la MC2. L’occasion d’apprécier toute la sonorité de cette phalange, avec des cordes généreuses et des cuivres acérés. Le programme fait parfaitement écho  à la thématique liant musique et peinture. L’Ile des morts est un poignant poème symphonique de Rachmaninov inspiré par le tableau éponyme du peintre Arnold Böcklin. L’atmosphère lugubre, avec le brouillard et le clapotis de l’eau, est parfaitement retranscrite par les couleurs instrumentales. Dans la même ambiance, la Totentanz, La Danse des morts, de Liszt, met en valeur la virtuosité démoniaque du piano. Le pianiste estonien  Mihkel Poll, qui a joué la même pièce avec succès à la Philharmonie de Paris, sublimera la redoutable écriture lisztienne. La symphonie Mathis der Mahler de Paul Hindemith est dédiée à Matthias Grünewald, le peintre de la Renaissance, auteur du mythique retable d’Issenheim. Chaque mouvement est consacré à l’un des panneaux du retable : Le Concert des anges, La Mise au tombeau, et Tentation de Saint Antoine. L’univers pictural, aux couleurs foisonnantes et aux formes fantasmagoriques, se décline idéalement dans la musique post-romantique, tour à tour poétique et rutilante. Un chef d’œuvre à entendre sous la direction du chef polonais Norbert Twórczyński, à la direction fringante et acérée.

Photo(s) © Patrick Pfeiffer, Kaupo Kikkas, Aleksandra Rybak