:
newsletter
réservation

Ce qui reste

Ce qui reste

texte Eva Bondon
mise en scène Céline Bertin

 

Un jour, on se demande si on est bon, si on est juste. Si on est “quelqu’un de bien”. Le lendemain, on se rassure, on se félicite. On est bien meilleur que la plupart des gens. C’est de là que part Ce qui reste, le désir de ne jamais trouver de réponse à cette question : Que faisons-nous de notre humanité ? Nous évoluons dans une société qui ne jongle plus avec aucune nuance. D’un côté il y a le bien et de l’autre le mal. D’un côté il y a l’humain et de l’autre le monstrueux. Nous grandissons avec cette idée-là : nous devons tuer le monstre. Dans cette pièce, il est question de fuites, de révoltes, d’espoirs, de résignations. Six personnages partagés entre la résignation et la vie, la loi et la condamnation, le sacré et la révolte, l’abandon et la lutte.
Au travers d’une langue intime, remplie de silences et de violences, l’auteure décortique l’âme du monstre en dressant des portraits d’hommes et de femmes.

29 avril 15h00 Pot au Noir (Rivoiranche)
02 mai 20h00 L’Autre Rive (Eybens)
04 mai 20h00 Nouveau Théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas (NTSMB)
25 ou 26 juillet Festival Textes en l’Air (Saint Antoine l’Abbaye)

Céline Bertin

Après ses études de philosophie à Strasbourg, Céline Bertin intègre la Compagnie Dinoponera / Howl Factory dirigée par Mathias Moritz en Alsace. Elle y interprète des pièces de Bond, Büchner, Molière, Camus, Garcia, Maerterlinck, Shakespeare, Mishima et participe avec Liberté à Brême de Fassbinder au festival Premiers Actes et au Staatstheater Braunschweig en 2010. Ses expériences multiples de la scène, du répertoire classique et contemporain aux arts de la rue en passant par la danse lui ouvrent la voie d’un métier de passion. Sa formation à La Scène Sur Saône affine sa technicité et elle fonde en 2013 Organe Théâtre avec un premier coup d’essai de mise en scène avec Quand la viande parle de Bruno Allain. Elle développe en parallèle un axe de spectacles performatifs avec les Descentes dans le souterrain du Fort de Vaise. Elle rencontre au détour d’un voyage un groupe d’amateurs de théâtre et depuis elle travaille avec eux à explorer le répertoire contemporain.

avec Raphaël Defour, Sterenn Eustache, Basile Lambert, Leila Mahi, Anaïs Petitjean, Aurélien Vandenbeyvanghe
lumière Lisa Robert compagnie Organe Théâtre accompagnement dramaturgique Pauline Noblecourt

+ d'infos

Les Envolées 2018
soutient à la jeune création