:
newsletter
panier  ()

La vie devant soi

La vie devant soi

texte Romain Gary
mise en scène Heidi​ Folliet

 

Ce texte aborde des thématiques sensibles toujours d’actualité, telles que la vieillesse, la prostitution, l’immigration, la misère. Des sujets qui se doivent d’être traités, car ils traversent les âges sans que leur problématique ne soit solutionnée.
Momo, le personnage principal de La vie devant soi, sera interprété de manière sensible et réaliste. Dans un espace dénudé, il contera son histoire avec sincérité en adresse directe au public, laissant au texte une place principale. À travers lui, sa vieille mère adoptive prendra vie au plateau dans un second temps. Mme Rosa viendra avec son univers, sa garde robe, ses peurs et ses crises de folie. Elle se fera belle encore une fois, et, digne, elle ira s’éteindre dans un certain paradis, qu’elle nomme son trou juif, pour finir par y disparaître.

28 avril 18h30 L’Autre Rive (Eybens)
30 avril 20h00 Nouveau ThéâtreSainte-Marie-d’en-Bas (NTSMB)
06 mai 17h00 Pot au Noir (Rivoiranche)
25 ou 26 juillet Festival Textes en l’Ai r(Saint Antoine l’Abbaye)

Heidi​ Folliet

Elle a commencé ses études en scénographie et costume à la Cambre, École d’Art à Bruxelles, sous différentes facettes : muséographie, cinéma, théâtre, installation plas­tique et urbaine. C’est avec l’envie de se rapprocher du théâtre et du travail de groupe qu’elle intègre l’école du Théâtre national de Strasbourg où elle travaille avec des metteurs en scène comme Anne Théron, Caroline Guiela Nguyen, ou encore Thomas Jolly. Au cours de son cursus, elle participe à plusieurs stages à l’étranger : à l’Académie de scénographie à Ouagadougou pour le festival “Les Récréâtrales” en 2014, en Inde, en 2015, sur un projet de muséographie au monastère de Matho au Ladakh. En novembre 2016 elle crée la scénographie de Africa democratik Room, mis en scène par Bérangère Janelle au Burkina Faso et travaille aux côtés de Robyn Orlin lors d’un Labo au Centre dramatique national de Rouen en 2017.
Elle se tourne à présent vers la mise en scène, discipline qui l’a toujours attirée et qu’elle considère proche de la scénographie.

avec Maxime Ubaud ​lumière Jori Desq accompagnement dramaturgique Pauline Noblecourt

+ d'infos

Les Envolées 2018
soutient à la jeune création