:
newsletter
billetterie en ligne

Les Enfants terribles

théâtre
danse
musique
cirque

Les Enfants terribles Musique

de Philip Glass
d’après Jean Cocteau
mise en scène et scénographie Phia Ménard
direction musicale Emmanuel Olivier

Thriller psychologique et roman fulgurant, Les Enfants terribles est un somptueux voyage sonore à travers les troublants mystères de l’adolescence. Phia Ménard, artiste de tous les imaginaires, jongleuse et danseuse, met en scène le magnétisme d’un Philip Glass, éternel passionné de Jean Cocteau, et l’histoire d’une sœur et d’un frère pris dans des jeux cruels et ambigus.

De la pièce de Cocteau qui plonge dans les couleurs acides de la chambre de Paul et de sa sœur Élisabeth rattrapés par les jeux du désir, tableau intemporel d’une jeunesse aussi vénéneuse que rêveuse, l’opéra de Philip Glass souligne le caractère dramatique par le mouvement inexorable de la musique. Dans un geste radical, Phia Ménard éclaire ce huis-clos de la lumière « sombre et agile » du temps. Dressant un parallèle entre les corps adolescents et vieillissants, aussi isolés les uns que les autres dans leurs secrets et leurs métamorphoses, elle s’attaque aux sens cachés dans la pièce : l’ambiguïté du jeu qui lie une fratrie dans l’enfance, le caractère inavouable de l’amour homosexuel – ici pour un bad boy, des passions et les spleens qui prennent la forme de fantômes. Dans un dispositif de scène tournante et d’apparitions, Phia Ménard offre un spectacle magnétique qui rend toute la force à l’œuvre originale de Cocteau.

 

avec François Piolino (Paul), Mélanie Boisvert (Élisabeth), Ingrid Perruche ou Anne-Marguerite Werster (Dargelos/Agathe), Didier Henry (Gérard), Jonathan Drillet (narrateur), Michalis Boliakis, Flore Merlin, Emmanuel Olivier (pianos numériques)

production la co[opéra]tive Les 2 Scènes, Scène nationale de Besançon ; Théâtre Impérial, Opéra de Compiègne ; Le Bateau Feu, Scène nationale de Dunkerque ; Théâtre de Cornouaille, Scène nationale de Quimper ; Opéra de Rennes ; Atelier lyrique de Tourcoing coproduction La Comédie de Clermont-Ferrand, Scène nationale ; MC2, Scène nationale de Grenoble ; MC93, Scène nationale de Bobigny ; Théâtre national de Wallonie Bruxelles ; Le Carreau, Scène nationale de Forbach. La co[opéra]tive est soutenue par la Direction générale de la création artistique –ministère de la Culture et de la Communication

Photo(s) © Éric Feferberg
mer 01 févr. 20h00
jeu 02 févr. 20h00
salle Georges Lavaudant

durée 1h35

tarif plein 32€
tarif partenaire 29€
carte adhérent 23€
carte -30 ans, demandeur d’emploi, AAH 10€
tarif solidaire 5€