:
newsletter
billetterie en ligne

A vif 17-18

Après une longue carrière de rappeur, le poète français Kery James signe et interprète, aux côtés du comédien Yannik Landrein, une joute théâtrale qui brise les idées reçues de deux France qui s’ignorent et s’opposent.

Deux avocats, maître Soulaymann et maître Yann, se font face dans un dialogue entre fiction et réalité. Dans ce combat d’éloquence avec pour seule arme autorisée la parole, chacun défend sa cause : l’un d’une France où l’Etat est coupable de la situation des banlieues ; l’autre d’une France où seuls les citoyens portent la responsabilité de leur condition sociale. Installé au cœur de l’agora, le spectateur devient juge du plaidoyer politique de chacun.

Le metteur en scène Jean-Pierre Baro éclaire la parole engagée de Kery James et tente de faire entendre la voix de ces deux France opposées, celle des nantis et celle des délaissés. Cet éloge de la contestation revêt de multiples références au mouvement hip-hop et laisse les deux interprètes investir une langue radicale en phase directe avec le monde actuel. C’est passionnément politique, radical et poétique !

samedi 10 juin 2017

À vif