:
newsletter
billetterie en ligne

Irak à jamais s18-19

Portés par le Théâtre du Désordre, des Irakiens racontent le pays de leur enfance qu’ils ont dû quitter quand la guerre a éclaté.

 

Dans un appartement, en France, des réfugiés irakiens sont réunis : Adeeb, Luay, Hussam, Martin, Andrew et Muhaned. Ils réalisent l’écriture d’une pièce. Tous ont fui la guerre. A travers leur atelier d’écriture, la réalité prend le dessus sur la fiction, comme dans la nouvelle du Chant des boucs d’Hassan Blasim. Au fur et à mesure, Adeeb et ses comparses se souviennent des bons moments mais aussi des plus durs. Du départ, de l’exil en France.

Dans cette oeuvre, les auteurs sont également acteurs. Jouent-ils leur rôle ? Le spectateur se le demande tant les souvenirs sont réels. Au fil des réminiscences, il découvre les beaux jours à Bagdad puis l’horreur de la guerre. Pour cerner ces ambiances, les auteurs présentent ce spectacle en langue arabe, soureth (dialecte de l’araméen) et française, et surtitré. Car leur force aujourd’hui est leur double culture, ils mixent des musiques traditionnelles, des chansons populaires et des textes irakiens ou français… Comme pour mieux célébrer leur belle époque en Irak à jamais révolue.

 

Avec Adeeb Al Yacoub, Martin Al Yaqo, Luay Farouk, Muhaned Alhadi, Bruno Boëglin, Roger Dextre, Hicham Ismaili, Romain Laval

mardi 12 juin 2018

Irak à jamais