Tout mon amour

Tout mon amour est la première pièce de Laurent Mauvignier, auteur de plusieurs romans d’une grande beauté. Dans une maison qui fut le théâtre d’événements tragiques, un homme (Philippe Torreton) et sa femme (Anne Brochet) reviennent après dix ans d’absence.

Lui vient enterrer son père. L’enterrement, les affaires familiales à régler, le couple aimerait faire vite, ne pas s’attarder mais une série d’événements va néanmoins le retenir… On passe, dans ce polar métaphysique, d’un lieu à l’autre, du dedans au dehors, comme on passe des vivants aux morts, de situations aux récits, des espaces vécus aux espaces mentaux. Ici point de pathos, ni de démonstration psychologique… mais la valse des silences, dénis, non-dits et souffles entre les corps qui, offerte par une distribution remarquable, nous touche au plus profond.