:
newsletter

Causer d’amour

Causer d’amour Théâtre

De et par Yannick Jaulin
Accompagnement musical Morgane Houdemont et Joachim Florent
Mise en scène Philippe Delaigue
Collaboration à l’écriture Valérie Puech et Marie-Odile Sansault

 

Les plus belles histoires d’amour se disent en musique. Pour célébrer les mots, les langues et les histoires de son enfance, le fabuleux Yannick Jaulin nous offre deux contes musicaux, le premier intitulé Ma langue maternelle va mourir et j’ai du mal à vous parler d’amour à La Bobine, et le second, Causer d’amour, à la MC2.

Causer d’amour. Tout un programme ! Chez Yannick Jaulin, la chose n’a rien de galvaudé. Aux côtés de Morgane Houdemont au violon et de Joachim Florent à la contrebasse, le conteur vendéen revient sur ses premières idylles. À l’honneur donc ? Sa petite musique intérieure faite des mots et des récits de l’enfance. Le socle d’un échafaudage imaginaire aux incroyables ramifications. À cœur, il y aura des histoires. Forcément. « Parce que ma langue de l’intérieur, celle qui a gravi les outils précaires de ma construction émotionnelle, aime les mythologies, les profondeurs, les chemins tortueux des récits des origines poqués à mes lubies », se réjouit cet amoureux transi qui, toujours, déclare sa flamme au langage. Causer d’amour, c’est surtout célébrer la puissance des mots. Difficile de prendre la mesure de leur action sur nous. Le conteur, quant à lui, tente l’opération !

scénographie Alain Burkarth
constructeur Vincent Gadras
lumières Guillaume Suzenet, Fabrice Vétault
son Fabien Girard, Jean-Bertrand André
régie Laurent Jaulin
production Le Beau Monde ? Compagnie Yannick Jaulin
coproduction Le Train Théâtre – Portes-lès-Valence, Théatre Sénart, Scène nationale de Lieusaint, Gallia Théâtre – Scène conventionnée de Saintes, Théâtre Le Strapontin – Scène des Arts de la Parole, Pont-Scorff, CPPC – Théâtre de L’Aire Libre, Saint-Jacques de la Lande, Parc naturel régional des Landes de Gascogne, Astérios Spectacles
en partenariat avec le Palais Idéal du Facteur Cheval
avec le soutien de l’OARA-Nouvelle-Aquitaine
le festival des Arts du Récit est  organisé par le Centre des Arts du Récit, Scène conventionnée d’intérêt national Art et Création

Photo(s) © Renaud Vezin
sam 16 mai 19h30
Salle Georges Lavaudant

Durée 1h30

Tarif plein 27€ - Tarif réduit 24€
Carte MC2 17€ - Carte MC2+ 10€
Dernière minute 6€ (cartes MC2+)

13€ sur présentation du billet “Ma langue maternelle va mourir…”, à voir à La Bobine les 14 et 15 mai

Dans le cadre du festival des Arts du récit