:
newsletter
billetterie en ligne

Heptaméron, récits de la chambre obscure

Heptaméron, récits de la chambre obscure Musique / Théâtre

Mise en scène Benjamin Lazar
Direction musicale Geoffroy Jourdain
D’après L’Heptaméron de Marguerite de Navarre
Et la musique de Luca Marenzio, Claudio Monteverdi, Michelangelo Rossi, Benedetto Pallavicino, Carlo Gesualdo et Biagio Marini

Extraits des madrigaux chantés Claudio Monteverdi Non m’è grave il morire – extrait, Si ch’io vorrei morire, T’amo mia vita – extrait, A Dio Florida bella – extrait, Zefiro torna, Interrotte speranze – extrait, Ardo e scoprir – extrait Luca Marenzio Baci affamati Benedetto Pallavicino A poco a poco Carlo Gesualdo Mercè grido piangendo – extrait, Già piansi nel dolore Michelangelo Rossi Or che la notte (prima parte), Toccata settima – extrait Biagio Marini Pretirata opus 22

Benjamin Lazar nous entraîne de la voix parlée à la voix chantée, du XVIe au XXIe siècle, du rêve à la réalité, d’un récit à un autre. Avec toujours, à cœur, les terres brûlantes de l’amour.

Sur le plateau, comédiens, chanteurs et musiciens des Cris de Paris incarnent des histoires d’amour écrites au XVIe siècle par la sœur de François Ier. Marguerite de Navarre raconte, dans son Heptaméron, comment un groupe d’individus exploite la force du récit pour oublier la pluie battante qui le tient enfermé. Dans une chambre obscure ? Non pas vraiment ! La chambre obscure, c’est la mémoire d’où émergent ces passionnantes intrigues amoureuses. Sur scène, c’est aussi celle du peintre où viennent se projeter les images du monde. D’où l’usage de la vidéo, par laquelle notre réel s’immisce par touches subtiles. Mais finalement, une seule contrée est sillonnée ici : l’amour. Ces récits sublimes dialoguent avec des histoires contemporaines, se colorant ainsi de toute la palette des sentiments.

 

Avec Fanny Blondeau, Geoffrey Carey, Malo de La Tullaye
Et Les Cris de Paris : Virgile Ancely, Anne-Lou Bissières, Stéphen Collardelle, Marie Picaut, William Shelton, Luanda Siqueira, Michiko Takahashi, Ryan Veillet

Production La Maison de la Culture d’Amiens – Pôle européen de création et de production (production déléguée), Compagnie Le Théâtre de l’Incrédule, Les Cris de Paris
Coproductions Théâtre de Liège DC&J Création avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement fédéral de Belgique et de Inver Tax Shelter, MC2 : Grenoble, Trident – scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin, Théâtre de Caen, Opéra de Reims
En partenariat avec Le Centre des Arts d’Enghien-les-Bains – Scène conventionnée
Avec le soutien de la Villette, Paris et de la Spedidam
Décor et costumes réalisés dans les ateliers du Théâtre de Liège

Le Théâtre de l’Incrédule bénéficie du soutien du Ministère de la Culture – DRAC de Normandie.

Les Cris de Paris sont aidés par le Ministère de la Culture – DRAC d’Île-de-France, la Région Île-de-France et la Ville de Paris. Ils sont soutenus par la Fondation Bettencourt Schueller et par Mécénat Musical Société Générale. Les Cris de Paris bénéficient également d’un soutien annuel de la Sacem et de Musique Nouvelle en Liberté.

Photo(s) © Simon Gosselin

    
mar 10 mars 20h30
mer 11 mars 19h30
Salle Georges Lavaudant

Durée 1h50

Tarif plein 31€ - Tarif réduit 28€
Carte MC2 22€ - Carte MC2+ 13€
Dernière minute 9€ (cartes MC2+)
en plus
Revue de presse : télécharger
Feuille de salle : télécharger