Informations pratiques

Préparer votre venue

Réseaux sociaux

Le Quatuor Béla invite à un voyage américain qui exprime combien les États-Unis ont contribué à la vitalité des musiques écrites par leur dialogue avec les musiques populaires. C’est un fascinant voyage dans les musiques de notre temps, dynamiques, hypnotiques ou oniriques, qui nous montre la palette sonore incroyable qu’a offert le Nouveau Monde.

On remarque d’abord les noms de Franck Zappa et d’Ornette Coleman, l’un rattaché à l’univers du rock, l’autre à celui du jazz, mais tous les deux pionniers d’une ouverture sans limite et d’une exploration débridée. Le String Quartet n°1 de Conlon Nacarrow, magicien du rythme sous tous ses aspects, est en écho avec Black Page #1 de Zappa. Le célèbre String Quartet de Ruth Crawford Seeger est un jalon extraordinaire de l’histoire de la musique : dès 1931, elle présageait des langages sonores d’aujourd’hui. Meredith Monk a participé à l’aventure des musiques répétitives dès les années soixante, joignant ses talents de performeuse, chanteuse, danseuse, chorégraphe et compositrice. Transe assurée ! Au centre du programme, Moondog, musicien aveugle, vêtu à la manière d’un Viking et vivant dans la rue, décrit comme le « clochard céleste » de New York, est une personnalité incroyable qui a effectué une jonction entre la musique classique, le jazz et les recherches les plus actuelles.

Programme

Conlon Nancarrow, String Quartet n°1, 1945
Franck Zappa, Black Page #1, 1976
Ornette Coleman, Space Flight, 1966
Moondog, String Quartet n°1
Franck Zappa, Sleep Dirt, 1979
Ruth Crawford-Seeger, String Quartet, 1931
Meredith Monk, Stringsongs, 2005

Distribution

Quatuor Béla :
Frédéric Aurier violon
Julien Dieudegard violon
Paul-Julien Quillier alto
Luc Dedreuil violoncelle