Ouverture billetterie : Mardi 11 juin 13h pour les abonnements, Mardi 18 juin 13h tout public

Fermer

Informations pratiques

Préparer votre venue

Réseaux sociaux

S’il devait faire un ultime spectacle, ce serait celui-là, nous dit Yoann Bourgeois en refusant de s’expliquer davantage sur « Ses paroles impossibles ». Nous reste le pronostic. De belles émotions, du burlesque, du phénoménal, des actions poétiques, du jeu, des lumières, des surprises…

S’il ne peut parler de ses paroles impossibles, le co-directeur du CCN2 a tout de même tenu à relever le défi de s’entretenir avec lui-même. Dans votre prochain spectacle, Les Paroles impossibles, vous cherchez à dire ce que l’on ne peut pas. Un défi donc voué à l’échec ? s’interroge-t-il avant de se répondre, un tantinet insolent. « Je crois plutôt que ce dont on ne peut parler, c’est cela précisément qu’il faut essayer de dire. » Quelle forme prendra, sur la scène, cet impossible projet, à la croisée, devine-t-on, du cirque et de toutes les disciplines artistiques dont se nourrit Yoann Bourgeois ? « Le personnage que je souhaite créer sera comme joué par le dispositif théâtral lui-même, plutôt que d’être, comme c’est habituellement le cas, joué par un acteur. », répond-il, énigmatique. Suspense.

 

Avec Yoann Bourgeois, Marie Bourgeois et Albin Chavignon