Informations pratiques

Préparer votre venue

Réseaux sociaux

Le théâtre chilien dans toute sa sensibilité… Le collectif Cuerpo Sur crée des œuvres poétiques et engagées, en prise directe avec la réalité de son pays. Ici, à travers l’histoire inouïe d’une maison que l’on déplace en bateau, il évoque tout à la fois la propriété, l’habitat et l’exil.

Bien que pratiquement oubliée, la minga est une tradition préhispanique de travail collectif.  Dans l’archipel de Chiloé, en Patagonie chilienne, outre à des fins agraires, ce système informel d’aide réciproque était mis en pratique lorsqu’une personne déménageait et – autre tradition ancienne – déplaçait toute sa maison d’un endroit à un autre, par voie maritime ou terrestre. Mínga de una casa en ruinas est un spectacle créé littéralement avec les restes d’une maison détruite, des centaines de tejuelas, lattes de bois utilisées pour la construction, avec lesquelles le collectif Cuerpo Sur génère un dispositif spatial, visuel et sonore manipulé par la comédienne Ébana Garín. Cette dernière nous raconte une série d’histoires entremêlées, comme celle de sa propre famille, qui a dû s’exiler pour des raisons politiques. Combien de foyers faudra-t-il détruire pour enfin comprendre qui nous sommes ? Pouvons-nous construire, sur ces ruines, un autre avenir ?