Informations pratiques

Préparer votre venue

Réseaux sociaux

Sous la baguette de Julien Chauvin, l’Orchestre français des jeunes s’empare d’un répertoire classique d’une grande exigence, celui de l’École viennoise, et ces trois noms incontournables de l’histoire de la musique qui résonnent dans le cœur de tous les mélomanes : Haydn, Mozart et Beethoven. Pour le Triple concerto, ils sont rejoints par le Trio Pantoum, ensemble de réputation internationale.

La Symphonie n°39 de Mozart (1788) inaugure le dernier triptyque qu’il compose dans ce genre, peu de temps avant de mourir, avec la Symphonie n°40 et la n°41 « Jupiter ». Mozart ne les entendra jamais, mais elles sont certainement ses plus abouties écrites de sa main, et se sont imposées comme des incontournables de son œuvre. Le célèbre Triple concerto de Ludwig van Beethoven (1803-1804) associe dans un dialogue passionné le trio de chambre violon-violoncelle-piano alors en plein essor à Vienne, à l’orchestre symphonique. De l’œuvre gigantesque de Joseph Haydn, on connaît moins les opéras dont sont tirés les différents extraits de ballets. Ils révèlent néanmoins ses extraordinaires qualités d’orchestrateur.

Programme

Wolfgang Amadeus Mozart, Symphonie n°39, 1788
Ludwig van Beethoven, Triple concerto, 1804
Joseph Haydn, extraits de ballets

Distribution

Julien Chauvin Direction musicale
Trio Pantoum :
Hugo Meder violon
Bogeun Park violoncelle
Kojiro Okada piano
Orchestre Français des Jeunes