Ouverture billetterie : Mardi 11 juin 13h pour les abonnements, Mardi 18 juin 13h tout public

Fermer

Informations pratiques

Préparer votre venue

Réseaux sociaux

David Fray dirige au clavier l’Orchestre de Chambre de Paris pour pas moins de cinq concertos de Bach : trois pour deux pianos, suivis d’une fin de concert en apothéose, avec le Concerto pour trois pianos puis celui pour quatre pianos. Au fil de la soirée, David Fray est rejoint par les solistes Jacques Rouvier, Audrey Vigouroux et Emmanuel Christien.

En 1729, Jean-Sébastien Bach est fraîchement nommé à la direction du Collegium Musicum de Leipzig, un ensemble orchestral fondé au début du siècle par Georg Philip Telemann, à l’origine tenu par des musiciens étudiants pour contribuer aux représentations d’opéras. L’ensemble a perduré et s’est inséré dans la vie musicale de la ville, se produisant régulièrement au café Zimmermann où il rassemble une foule dense de spectateurs, bourgeois et étudiants. Bach compose ces concertos pour l’ensemble, dans l’intention de parachever la formation de jeunes clavecinistes, parmi lesquels ses fils aînés. La forme du concerto de soliste(s), originaire d’Italie, commence alors à s’imposer en Allemagne. Si le célèbre concerto pour quatre claviers est la transcription d’une pièce de Vivaldi pour quatre violons, les autres, en revanche, sont des œuvres originales. Peu de compositions portent à ce sommet la science de l’écriture, le lyrisme tendre et l’exaltation, comme la virtuosité des solistes.

Programme

Jean-Sébastien Bach, Concerto pour 2 pianos BWV 1061 / Concerto pour 2 pianos BWV 1062 / Concerto pour 2 pianos BWV 1060 / Concerto pour 3 pianos BWV 1063 / Concerto pour 4 pianos BWV 1065

Distribution

David Fray Direction musicale et piano

Jacques Rouvier piano
Audrey Vigoureux piano

Emmanuel Christien piano

Orchestre de Chambre de Paris