Informations pratiques

Télécharger

Préparer votre venue

Réseaux sociaux

Les chorégraphes européens Amala Dianor et Marco da Silva Ferreira ont accepté l’invitation de la compagnie sud-africaine Via Katlehong. Chacun, à sa manière, s’est inspiré du réservoir d’énergie et de revendication identitaire du collectif urbain pour dessiner les deux pistes de danse de Via Injabulo.

Marco Da Silva Ferreira a recherché un territoire commun. førm Inførms redonne vie à ses squelettes, parfaits représentants osseux du langage chorégraphique de l’isipantsula, où l’on « marche avec les fesses en saillie ». Cette composition fantaisiste et fantomatique, loin d’être macabre, est portée par l’élan vital des Via Katlehong. En 2e partie, Emaphakathini, ce qui signifie entre-deux en zoulou. Cette pièce d’Amala Dianor défriche le patrimoine des danses traditionnelles ou communautaires d’Afrique du Sud comme le gumboots ou le pantsula. Dans ce paysage tournoyant, la puissance et la fragilité de chaque interprète se libèrent des lignes de partage du passé et des tentatives d’assignation du présent.

Distribution

avec Thulisile Binda, Julia Burnhams, Katleho Lekhula, Lungile Mahlangu, Tshepo Mohlabane, Kgadi Motsoane, Thato Qofela et Abel Vilakazi

Générique

  • Chorégraphie 1ère partie

    førm Inførms

  • Chorégraphie 1ère partie

    Marco Da Silva Ferreira

  • Chorégraphie 2e partie

    E. Amala Dianor

  • Musique

    førm Inførms

  • Musique

    Jonathan Uliel Saldanha

  • Musique emaphakathini

    tbc

  • Lumières

    Cárin Geada

  • Régisseur général

    Alexander Farmer

  • Directeur de projet

    Buru Mohlabane

  • Directeur de projet

    Steven Faleni

  • Diffusion

    Damien Valette

  • Coordination

    Louise Bailly

Mentions

En lien

L’équipe des Via Katlehong, Thato Qofela en tête, sort les platines vendredi 02 décembre après...