Informations pratiques

Télécharger

Préparer votre venue

Réseaux sociaux

Diapason d’or pour Véronique Gens et son thème romantique en diable, la nuit. Nuit amoureuse, nuit trompeuse, nuit d’angoisse, nuit de fête. Avec l’étoffe des cordes et du piano, son récital alliant la mélodie française et la musique de chambre présente sous un jour nouveau son art de diseuse incomparable.

Déesse baroque, comtesse mozartienne, Mélisande d’anthologie, aux côtés des plus grandes voix, et couverte de tous les lauriers, à quoi peut-on encore rêver ? Dans un répertoire où elle excelle, la soprano Véronique Gens donne au récital la forme d’un enchantement dans un programme conçu en complicité avec l’ensemble I Giardini qui célèbre les beautés réunies de la mélodie française autour du thème inépuisable de la nuit. Associant quatuor à cordes, piano et chant, La Chanson perpétuelle de Chausson, le Nocturne de Lekeu et La Bonne Chanson de Fauré occupent une place à part dans ce répertoire scintillant. Ils esquissent des nuits qui vont du crépuscule à l’ivresse, de la joie confiante de l’amour naissant aux inquiétudes et aux ombres, des nuits ainsi peuplées des songes de Verlaine et Saint-Saëns, de Théophile Gautier et Berlioz. Un moment de grâce entre nos rêves.

Programme

airs, mélodies et pièces instrumentales de Lekeu, Berlioz, La Tombelle, Massenet, Saint-Saëns, Fauré, Chausson, Ropartz, Widor, Louiguy, Hahn

Distribution

soprano
Véronique Gens 
I Giardini, quatuor à cordes avec piano

Mentions